Louis Armstrong and Jack Teagarden

L'enregistrement vidéo est de provenance inconnue (non documentée). Mais on y retrouve la même composition des All Stars que celle de 1944.

Extrait du livre Le souffle de la liberté, Nicolas Beniès

Du côté des V-Discs - Jack Armstrong Blues

Le souffle de la liberté, Présentation du CD Bonus, p. 154

Louis Armstrong, trompette et vocal rencontre Jack Teagarden, tromboniste et vocaliste reconnaissable à son accent traînant de son Texas natal en même temps qu’une voix colorée par le Bourbon.

C’est le début d’une rencontre qui va durer. Ils sont en compagnie des V-Discs all stars ce 6 décembre 1944, soit Bobby Hackett au cornet, gentleman à la sonorité feutrée qui influencera Miles Davis; Ernie Caceres à la clarinette; Nick Caiazza, au saxophone ténor ; Johnny Guarnieri au piano – dans la lignée de Fats Waller – Herb Ellis à la guitare qui fait ici ses premiers pas comme musicien professionnel; Al Hall à la contrebasse et William «Cozy» Cole à la batterie, un des grands batteurs de la période swing, qui tournera aussi avec le « All Stars » que constituera Louis Armstrong. Il faut ajouter ici, Billy Butterfield, trompettiste superbe et Lou McGarity au trombone.