Fats Waller - Ain't Misbehavin' - Stormy Weather (1943)

Fats Waller - Ain't Misbehavin' avec Lena Horne, le danseur Bill « Bojangles » Robinson, à la batterie Zutty Singleton, à la basse Slam Stewart, et Benny Carter tient la trompette...
Extrait du film Stormy Weather (1943) de Andrew L. Stone

Honeysuckle Rose,Fats Waller

Thomas « Fats » Waller fait les yeux doux à Vivian Brown.

Extrait du livre Le souffle de la liberté, Nicolas Beniès

V-Discs, les disques de la victoire

Le souffle de la liberté, pages 20-21

Dans les bardas des soldats américains qui débarquent, outre le matériel nécessaire au combat, des disques 78 tours, des galettes pouvant contenir plus de quatre minutes de musique par face. Des disques plus grands que les disques habituellement sur le marché à l’époque qui ne pouvaient contenir au mieux que trois minutes. Leur étiquette indique V-Discs – Victory Discs – pour Disques de la Victoire, bons pour le moral des troupes. Une étiquette blanche et rouge matinée d’un peu de bleu... rappelant un certain drapeau.

Le 78 tours est le seul format qui existe à l’époque. Deux faces, donc deux enregistrements de 3 à 5 minutes suivant la taille du disque. Fragiles, ces rondelles de cire ont disparu du marché dans les années cinquante, après la victoire du vinyle tournant en 45 ou 33 tours, que l’on pouvait aisément transporter. Pour leur part, les V-Discs produits par le Ministère de la défense quasiment dès l’entrée en guerre des États-Unis en 1942, sont réalisés le plus souvent en une matière incassable.

Ils ont été confectionnés par l’AFR, Armed Forces Radio, la radio des forces armées américaines et diffusés sur « La voix de l’Amérique ». Un répertoire très varié « allant du jazz à la musique symphonique en passant par la chanson et la musique légère. De la fin 1942 à la fin de 1948, 905 disques sont édités. »

Pour le jazz, comme pour le reste, certains enregistrements sont repris du commerce à l’image de Moppin’ and Boppin’ extrait du film Stormy Weather et l’une des dernières réalisations de «Fats»Waller.

Thomas « Fats » Waller (21 mai 1904 – 15 décembre 1943), pianiste dans la lignée du « stride » qui faisait fureur à Harlem dans les années 20-30. Il a amené ce style le plus loin possible, en a épuisé les possibilités. Entertainer, il savait reprendre ironiquement tous les grands succès du moment. Compositeur prolixe, ses thèmes ont servi de base aux be-boppers, en particulier Honeysuckle Rose.